Avec une grand-mère qui tire régulièrement les cartes, Laurence Wilkosz de Almeida, la créatrice des bijoux NAALMA, est dès l’enfance  sensibilisée au monde des symboles et des arts mystiques.

Après des études de design de mode à l'école Duperré, à Paris, elle travaille pendant plusieurs années pour la mode et le théâtre, avec l’idée toujours présente de relier visible et invisible à travers l’art.

Au cours de ses voyages en Asie du Sud-est, elle s’intéresse aux philosophies orientales, au yoga et à l'esthétique asiatique. L’idée de créer sa marque de bijoux autour de ces traditions anciennes s’impose peu à peu, comme un aboutissement de toutes ses expériences de vie.

Naalma s’inscrit dans un univers minimaliste chic où chaque pièce se veut un essentiel intemporel et symbolique, accessible à toutes les femmes, pour les accompagner au quotidien dans leur voyage intérieur.